Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma Commune / Services communaux / Développement économique
Actions sur le document

Développement économique

Rue des Ecoles, 4 - 4684 OUPEYE - HACCOURT

Serge FILLOT, Bourgmestre f.f.

Raphaël HENSENNE - Chef de Bureau - ci5oZW5zZW5uZUBvdXBleWUuYmU=

04 267 07 57

04 267 06 01

ZGV2ZWxvcHBlbWVudGxvY2FsQG91cGV5ZS5iZQ==

Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h

 

Membres du service

Eric DYKMANS - agent ADL - 04 267 07 56 - ZS5keWttYW5zQG91cGV5ZS5iZQ==

Magali REGENT - agent ADL - 04 267 07 58 - bS5yZWdlbnRAb3VwZXllLmJl

 

Créée en 1997, l’Agence de Développement Local (ADL) de la Commune d’Oupeye a reçu pour mission générale de stimuler la création et l’innovation pour un développement économique durable d’une entité qui, avec ses 25000 habitants, apparaît aujourd’hui comme la 6e commune la plus peuplée de l’arrondissement de Liège. Commune de la Basse-Meuse, en plein cœur de l’Euregio, Oupeye est composée de sept villages où l’activité économique et industrielle côtoie les vergers et autres cultures fruiticoles. 

Depuis 2010, Oupeye vit une importante mutation siu le plan économique, une réalité provoquée par la fermeture de Chertal, le site liégteois le plus vaste d’Arcelor Mittal (187 ha), et de la cimenterie Holcim à Haccourt, deux vestiges de l’époque industrielle wallonne.

Pour répondre à cette nouvelle réalité et aux besoins de voir apparaître de nouvelles activités économiques, le projet Trilogiport - la plateforme multimodale qui lancera ses activités en 2016 -, le projet d’’extension des Hauts Sarts sur Oupeye (en cours avec la SPI), le Sartel et des projets comme l’installation de la société coopérative Vin de Liège ont été accompagnés par notre ADL. L’objectif est clairement ici de faciliter cette transition de l’Industrie vers d’importantes activités logistiques et des parcs économiques. 

Chertal

Chertal en arrière plan et le site de la Gravière (avant réaménagement)

Sans bénéficier d’un « centre » de petits commerces commun à toute l’entité, la Commune dispose cependant de nombreux commerces de tous types, d’une belle diversité d’Horeca et d’une zone de moyennes et grandes surfaces importante dans le village de Haccourt classée comme nodule de soutien de petite ville , « petit retail parc » dans le SRDC, Schéma Régional de Développement Commercial approuvé par le Gouvernement wallon le 27 novembre 2014. Avec l’arrivée d’un Colruyt dans ce même village en 2014, cette zone, arrivée à saturation, draine une clientèle importante correspondant au territoire de la Basse-meuse, sans oublier les consommateurs néerlandais vu la proximité des Pays-Bas !

 

SalleformationAfin d’apporter aide, conseils et soutien aux demandeurs d’emploi, aux porteurs de projet comme aux entreprises, l’ADL a mis en place, depuis 2013, un espace « emploi » composé de deux bureaux individuels et d’une salle de formations/réunions. Les bureaux sont occupés chaque semaine par l’antenne de la Maison de l’Emploi Herstal-Bassenge, par l’agent Onem de l’Agence locale pour l’emploi, par une permanence de la Mirel (Mission régionale pour l’emploi de Liège) et prochainement par des permanences « pension ».

Quant à la salle de formation, elle permet d’accueillir les organismes dispensant des formations pour les demandeurs d’emploi et les entreprises locales souhaitant organiser des formations internes nécessitant une salle équipée (écran de projection, tableau, ordinateurs, etc.) 

 

Le territoire comptant une grande superficie non bâtie, il présente des activités agricoles diverses mais largement dominées par la fruiticulture, Oupeye étant la commune wallonne consacrant la plus grande part de sa superficie à la culture du pommier et du poirier « basses tiges ». Parmi les projets menés par l’ADL, on citera la commercialisation d’un alcool local (le « Pek’Oupeye »), l’amélioration de l’image de marque de la commune (la fruiticulture étant alors devenue une des « vitrines » de l’entité : création de panneaux « effet de porte », valorisation touristique, etc.) rompant avec l’image négative d’alors (« Oupeye, commune décharge » - Cf. Centre d’Enfouissement Technique de Hallembaye), la valorisation de produits locaux (création de « circuits courts » de commercialisation, mise en valeur lors de manifestations importantes, etc.) La palette d’actions développées autour de nos espaces naturels reprend également l’installation de vignobles et du chai de la société coopérative Vin de Liège ainsi que deux grands projets éco-touristiques subsidiés par Interreg ont été gérés par l’ADL à savoir le site des Hauts de Froidmont sur la Montagne Saint-Pierre, équipé d’une zone d’accueil et de loisirs, et récemment l’aménagement éco-touristique du site de la Gravière Brock.

Ce dossier, achevé en 2014, est une belle preuve de reconversion d’un ancien site d’activité économique mais également un dossier très chers aux habitants de Hermalle-sous-Argenteau, des citoyens qui après avoir cohabité plusieurs décennies avec l’aciérie de Chertal, seront bientôt les voisins du Trilogiport. A ce niveau, les autorités communales ont vraiment souhaité que l’Agence de Développement local participe à un développement harmonieux du village tout en y intégrant la plateforme multimodale. Le développement d’un site éco-touristique d’une telle ampleur et d’une telle richesse dans le village y a clairement participé.

vindeliege

Le chai de la société coopérative "Vin de Liège" à Heure-le-Romain

Aujourd’hui, Oupeye a entamé un virage au niveau de son développement économique et se trouve face à de nouveaux défis, d’autres enjeux tant en termes d’emploi, que de cadre de vie voire même de mobilité. Avec l’aide de la Région wallonne, l’Agence de Développement Local est un outil précieux pour permettre la mise en place d’une politique cohérente de développement territorial transposée aux « réalités », historiques ou récentes, de notre tissu socio-économique local. Les actions de l’ADL sont menées, selon les besoins et les évolutions, dans les domaines de l’emploi, le développement des activités économiques, la dynamisation du commerce et dans les projets touristiques.

Pour n’en citer que quelques-unes, on trouve parmi ces actions comme les "Midis de l'Entreprise", la participation à l’Etude de faisabilité de la mise en place d'une épicerie sociale sur le site du cpas, la participation à la Journée du Client, des "ateliers pro" destinés aux entreprises locales, le soutien à l'installation d'une entreprise d'économie sociale (Vins de Liège), les "ateliers du commerce" local; les permis socio- économique pour des nouveaux commerces ou des extensions mais aussi la promotion de formations en langues pour les demandeurs d'emploi et de formations qualifiantes de type "e-learning" (avec Technifutur) ou PMTIC, la Promotion des hébergements et des restaurants, l’intégration à la mise en place d'un projet touristique euregio "Au fil de l'eau" afin d'y intégrer nos sites eco-touristiques, le Hemlot et la Gravière Brock.