Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma Commune / Services communaux / Jeunesse - Plan de cohésion sociale / Plan de cohésion sociale / Liste des actions et des partenaires du PCS d'Oupeye 2014-2019
Actions sur le document

Liste des actions et des partenaires du PCS d'Oupeye 2014-2019

1. Basse-Meuse Développement

La commune d’Oupeye et la Basse-Meuse liégeoise regroupent un nombre important d’entreprises et accueillent de nombreux projets de développement économique. Par ailleurs, le taux de chômage reste important et les profils de qualification de nos demandeurs d’emploi restent éloignés de ceux recrutés par les entreprises. Dans ce cadre, nous proposons de mettre en place des filières de formation afin de répondre aux offres d’emploi de secteurs en développement. Il s’agit, par l’identification des profils professionnels à recruter, de créer ou d’améliorer les formations pré qualifiantes (EFT, OISP,…) afin de permettre une passerelle vers des formations qualifiantes menant à l’emploi.

Le dispositif d’insertion socioprofessionnelle a d’abord pour objectif de faire connaître les besoins du marché de l’emploi et de préparer au mieux les demandeurs d’emploi à répondre à ses besoins. Par ailleurs, cette approche de mise en adéquation de l’offre et de la demande d’emploi s’appuiera sur les dispositifs existants. A ce titre, la Maison de l’Emploi et ses partenaires joueront un rôle essentiel dans la mise à disposition d’informations et de conseils.

2. Confort Mosan

Le service social du Confort Mosan souhaite mettre en place des séances d’informations collectives sur différents thèmes afin d’augmenter la connaissance de leurs locataires, leur permettant de faire des économies dans différents domaines autour du logement.

3. Brochure d’information sur le logement (Confort Mosan, AIS, CPAS, Racynes et Coordinateur)( en cours de création)

Aider la population à savoir où et à qui il faut demander des informations concernant les logements sur l’entité d’Oupeye.

Plusieurs réunions sont prévues avec les différents partenaires pour créer la brochure. Réunir les différentes informations sur chaque partenaire. Puis distribution de celle-ci via les partenaires et l’Administration communale.

4. Répit au jardin d’érable (AIGS)

En complément de l’action portée par la Commune d’Oupeye proposant des stages pour enfants porteurs de handicaps en période de vacances scolaires, l’AIGS propose, via ses services, de mettre en place des moments de « répit collectif » pour enfants et adultes porteurs de handicaps au Jardin d’Erable. L’encadrement serait assuré par un éducateur spécialisé pour 2 usagers, avec un nombre maximum de 6 participants. Ces répits collectifs pourraient prendre différentes formes : Répit nature avec la pratique du jardinage de légumes et fruits locaux, de la récolte, de la cuisine avec les produits récoltés ; Répit artistique avec des activités de peinture et de dessin et enfin Répit rencontre avec des activités proposées en relation avec les habitants du quartier ou en partenariat avec le CPAS d’Oupeye.

Pour le public porteur de handicaps : Améliorer son insertion sociale, s’approprier des compétences sociales, valoriser ses talents créatifs, artistiques et liés à la nature, développer son tissu relationnel dans le groupe, accéder à des rôles citoyens par l’ouverture du groupe sur la vie communautaire.

Pour les familles : Disposer d’un moment de « répit » que ce soit pour des raisons organisationnelles ou pour combler un désir bien mérité de loisir ou de repos ainsi que des manques de solutions criantes à certaines périodes de la semaine pour leur enfant ou membre de la famille dont ils sont responsables.

Pour le public ne présentant aucun handicap : Développer ses valeurs de tolérance, de respect d’autrui et de la différence.

5. Ateliers Bien-être et santé (Service santé)

L’objectif premier est un moment de détente aux participantes mais aussi d’agir sur leur alimentation. (Diabète)

Ces ateliers seront animés par des professionnels et ouverts à toutes les personnes de l’entité.

6. Ateliers de peinture, de poterie, de sculpture et de peinture sur céramique

Permettre à la population de bénéficier d’ateliers créatifs donnés par des professionnels.

Rompre l’isolement des personnes et créer des liens entre les participants. Permettre aux personnes d’accéder à un moment de détente.

Les professionnels expliqueront les bases  des différentes activités. Ils leur apprendront les nombreuses techniques et pourront évoluer à leur rythme dans l’atelier. Une grosse partie du matériel sera disponible sur place. Pour le reste, ce seront les participants qui devront se procurer le matériel adéquat. Le local sera exclusivement aménagé pour les différentes activités.

7. Contact rue

Montrer aux habitants qu’il y a une présence sur le terrain de personnes qui sont là pour les écouter, répondre à leurs questions ou les orienter vers les services adéquats. Ils règlent aussi de nombreux conflits entre les habitants.

Les éducateurs de rue se promèneront à divers endroits où les plaintes sont nombreuses pour apaiser les tensions et essayer de régler les conflits mais aussi orienter la population selon les demandes qu’ils formulent.

8. Activités et ateliers créatifs à la Maison de quartier

Rompre l’isolement, recréer des liens sociaux, favoriser l’intégration sociale et culturelle de la population au demeurant issues de cités sociales et souvent non actives.

Activités et ateliers créatifs de la Maison de quartier dans un cadre intergénérationnel visant à rompre l’isolement des personnes par une meilleure intégration sociale et culturelle.

Ateliers des enfants dits « des rues », c’est –à-dire des enfants qui ne s’inscrivent pas dans une démarche habituelle d’activités extrascolaires. L’animateur leur proposera des activités variées telles que des ateliers de cuisine, de peinture, de lecture, des activités extérieures à caractère ludique, culturelles et éducatives.

9. Y a pas d’âge

Apporter une solution à la solitude de la personne âgée par le biais de diverses activités de groupe. Si elle ne désire pas ou n’a pas la possibilité de rejoindre le groupe, des activités à domicile lui seront proposées.

Pour information, il n’existe pas sur l’entité de groupe d’accueil de personnes âgées en-dehors des groupes de pensionnés qui favorisent des activités d’un autre type que celles que nous allons suggérer. La problématique de la solitude est importante, la communication spontanée régresse. Notre souhait est la création d’un atelier qui accueillerait les personnes âgées dans le cadre d’activités diverses (lecture, grimage, cuisine, promenade, artisanat, bien-être,…). Le transport des personnes âgées est assuré, des visites de contact sont programmées. Un suivi de la situation des personnes par rapport à l’activité sera transmis par les éducateurs, soit vers les services d’aide à domicile, soit le service de coordination sociale ou encore le service social général, suivant le cas.

10. ASBL Racynes (art.18)

Racynes travaille avec un public extrêmement précarisé qui rencontre de nombreuses difficultés financières, intellectuelles, sociales,…via ses différentes actions (SIS, APL, travaille avec les jeunes…). Nous souhaitons ici développer des actions communautaires dans les différents logements sociaux de l’entité d’Oupeye. Dans les missions que nous nous donnons : 1) En amont, un travail individuel à été réalisé avec les habitants pour les connaître un peu mieux et récolter les demandes afin de faire une « photo », un état des lieux ; 2) Proposer un système d’échange de services, sur le mode des Systèmes d’Echange Local, afin de stimuler les rencontres intergénérationnelles (travaux dans la maison et le jardin, coup de main collectif, soutien scolaire,…) ; 3) Impliquer les personnes plus âgées dans les activités collectives.

Aide individuelle : Aide matérielle afin d’améliorer la qualité de vie des personnes, lutter contre la détresse financière et sociale.

Aide communautaire : Cette action met en œuvre un partenariat entre les forces vives disponibles sur le terrain. L’action va à la rencontre des besoins impératifs et fondamentaux des habitants de la commune. Elle cherche à améliorer leur qualité de vie, de santé et à tenter de les sortir de l’isolement.

Aide collective : En fonction des personnes rencontrées, de leurs attentes, envies et besoins, des réalités de terrain, des actions collectives pourront émerger. Nous mènerons celles-ci en utilisant le pédagogie du projet et en positionnant les personnes dans une attitude proactive.